La création, les Titans, Zeus

Publié le par Sylvain

La création

Avant que n’existent la mer, la terre et le ciel, la nature offre une apparence unique : le Chaos, qui est selon Hésiode « abîme » et selon Aristote propre à recevoir un contenu. Ce vide, ce désordre ténébreux est néanmoins ressenti comme une divinité. Il faut que cela soit ainsi pour que, d’une cosmologie, on passe à la théologie.

Chaos engendre la Nuit Noire et l’Érèbe : tous deux s’unissent et enfantent l’amour (Eros). Naissent ainsi la Lumière et le Jour puis l’Ether qui est la partie la plus haute et la plus pure de l’espace où même le vent ne souffle pas. Gaia (la Terre), né de rien, mère universelle qui donne naissance aux races divines, succède au Chaos. Seule, Gaia engendre Ouranos (le ciel), puis Pontos (la mer). De l’union de Gaia avec son propre fils Ouranos naît une nombreuse famille de dieux et déesses et de monstres. Il y a d’abord les Titans : Coéos, Crios, Cronos, Hypérion, Japet, Océan ; puis les Titanides : Mnémosyne, Phoebé, Rhéa, Théia, Thémis, Téthys. Viennent ensuite les Cyclopes, les êtres monstrueux dotés d’un œil unique au milieu du front : Argès, Brontès, Steropès. Enfin les Hécatonchires, les Géants aux cent bras (désignés aussi par « Centimanes ») : Briarée, Cottos, Gygès. Arion le fameux coursier est aussi son fils, mis au monde afin que les mortels puissent être saisis d’admiration ; Antée, le Géant qu’elle a de Poséidon ainsi que les Harpyes qui sont des divinités maléfiques représentés avec une tête de femme, le corps d’un oiseau, les pattes griffues et incarnant le châtiment que les dieux infligent à ceux qui l’ont mérité ; le serpent Python né de la boue qui recouvre la Terre après le déluge. Il sera le persécuteur de Léto (fille du Titan Coéos et de la Titanide Phoebé, et maîtresse de Zeus).

Les Titans

Toutes ces créatures horribles, Titans, Hécatonchires et Cyclopes, Ouranos les a prises en haines. Craignant pour sa couronne, il expédie ses enfants dans le Tartare qui est la région la plus basse des Enfers, où les divinités rebelles sont précipitées (par la suite le Tartare ne fera qu’un avec l’Hadès, lieu où seront suppliciés les grands criminels). Fatiguée de devoir porter ses enfants éternellement, Gaia les exhorte à se révolter contre leur père. Tous refusent sauf Cronos, le plus jeune des Titans. Gaia lui fournit l’arme du crime, qu’elle a elle-même forgée : une serpe. Cronos tranche le sexe de son père. Mais des gouttes de sang ont giclé de la blessure et Gaia est de nouveau fécondée. Ainsi naissent les Erinyes, dépourvues d’ailes, noires et dégoûtantes ayant pour mission de punir les mortels qui ont enfreint les lois de la société humaine, les Géants, êtres monstrueux dotés d’une force extraordinaire et les nymphes Méliennes (appelées aussi Méliades) qui sont des divinités des arbres ne vivant que sur les frênes. Et de l’écume soulevée par le sexe d’Ouranos, lorsque Cronos le jette dans la mer, naît Aphrodite, déesse de la beauté et de l’amour. S’étant emparé du pouvoir suprême, Cronos à son tour, redoutant d’être expulsé par ses trois frères Cyclopes, les expédie de nouveau dans le Tartare. Ouranos mutilé, Gaia s’accouple avec son fils Pontos, et devient la mère des divinités marines : Céto, Eurybie, Nérée, Phorcys, Thaumas.

Après ce crime Oedipien, Cronos prend le pouvoir à la place de son père. Il épouse ensuite sa sœur Rhéa qui lui donne de nombreux enfants : Hadès, Zeus, Hestia, Poséidon, Déméter et Héra. Mais il apprend un jour de ses parents que l’un de ses enfants le détrônera. Aussi se met-il à les avaler l’un après l’autre. Quand Rhéa est de nouveau enceinte, elle court se cacher dans l’île de Crète ; au fond des cavernes du mont Ida, elle met au monde Zeus et, afin de le sauver, elle donne à manger à Cronos une pierre enveloppée dans du linge, prétendant que c’est là le dernier enfant qu’elle a mis au monde. Cronos l’engloutit sans se douter de rien. Zeus grandira en Crète, entouré de trois nymphes.

 

 

Zeus 

 

Devenu adulte, Zeus se révolte contre son père. Il demande à Métis de lui prêter main forte. L’Océanide fait absorber à Cronos un puissant vomitif, qui le contraint à vomir d’abord la pierre, puis tous les enfants qu’il a avalés. Avec ses frères, Zeus engage la guerre contre Cronos et les Titans qui lui sont restés fidèles. Le combat dure depuis dix ans, quand Gaia prédit à Zeus qu’il aura la victoire à condition que les prisonniers du Tartare soient libérés. Zeus tue alors Campé, leur gardienne, et libère les Cyclopes. C’est à cette occasion que les Cyclopes font don à leur libérateur de la foudre et du tonnerre ; en outre Hadès reçoit le casque qui rend invisible, et Poséidon le trident. Ainsi équipés, les Olympiens vainquent facilement leurs adversaires, qui sont alors précipités dans le Tartare, sous la garde des Hécatonchires. Cronos est banni du royaume céleste ; sur Terre il se réfugie dans le Latium, plaine de l’Italie centrale, délimitée à l’ouest par la mer Tyrrhénienne, à l’est par les Apennins, au nord par le Tibre et au sud par les monts Albains.

Les Géants, immenses guerriers cuirassés de bronze et armés de lances interminables, à leur tour, veulent conquérir l’Olympe. Une nouvelle guerre fait rage entre les dieux et les Géants. Les Géants vaincus, leur sang crée une race humaine impie qui sera balayée par Zeus sous un déluge. Zeus règne désormais en maître sur l’Olympe et sur les mortels. Il offre l’empire de la mer à Poséidon, celui des enfers à Hadès.

Publié dans Mythologie grecque

Commenter cet article

Les expériences spirites du docteur Gibier par Delanne 29/12/2014 10:36

.