Centaures

Publié le par Sylvain

Ixion est le souverain des Lapithes, fils de Périmélé et descendant d’Arès par son père Phlégyas. Non content d’avoir refusé au roi Déioné les présents dus pour avoir épousé sa fille Dia, Ixion s’arrange pour que son beau-père tombe dans une fosse de chaudrons ardents. Coupable de parjure et de meurtre, frappé de démence, Ixion ne peut trouver de salut qu’auprès de Zeus. Le maître des dieux, sensible à ses prières et à ses larmes l’invite même à sa table. Mais Ixion est si pervers qu’il profite de l’occasion pour séduire Héra. Zeus façonne alors une nuée, Néphélé, en tous points semblable à son épouse qu’il substitue à cette dernière au moment où Ixion cherche à l’étreindre. De cette manière naît Centaure, un monstre qui s’accouple ensuite aux juments du mont Pélion et donne naissance aux Centaures. Quant à Ixion, il mérite un châtiment à la hauteur de ses crimes. Expédié au Tartare parmi les grands criminels, il est attaché à une roue enflammée, au moyen de serpents par les Euménides (autre nom pour les Erinyes) – roue destinée à tourner sur elle-même jusqu’à la fin des temps.

Stilbé, fille du dieu-fleuve de Thessalie, Pénée, et de la nymphe Créüse, est la maîtresse d’Apollon qui lui donne deux enfants : Centaure et Lapithe.

Lapithe, le frère de Centaure, s’établit près du fleuve Pénée, devient roi d’une partie du pays et donne son nom à ses sujets. Il épouse Orsinomé, la fille d’Eurynomos ; il est père de Phorbas et de Périphas qui montent après lui sur le trône. Il est l’éponyme du peuple des Lapithes. Donc en raison d’une généalogie incertaine, Lapithes et Centaures sont soit frères (descendant tous deux d’Apollon et de Stilbé), soit demi-frère (selon la version qui fait descendre les Centaures du Lapithe Ixion et de Néphélé).

Les Lapithes, dans l’histoire qui suit sont les demi-frères des Centaures et habitent les montagnes de Thessalie. A leur tête se trouve Pirithoos, le fils d’Ixion descendant d’Arès. Lorsque les Centaures exigent que soit reconnu leur droit à l’héritage paternel, Pirithoos refuse, scellant ainsi la querelle qui doit opposer les deux peuples. Néanmoins, le roi des Lapithes invite ses demi-frères à ses noces avec Hippodamie. Mais Eurythion, le plus cruel des Centaures, s’enflamme soudain, tant sous l’effet du vin qu’à la vue de la jeune mariée qu’il enlève. Bientôt ses frères l’imitent, entraînant avec eux toutes les femmes dont ils peuvent se saisir. S’ensuit un combat mémorable. Les Centaures sont armés de rochers et de pins, les Lapithes de lances. A ces derniers se joignent Thésée et Caenéus (qui meurt étouffé). Vaincus, les Centaures se réfugient sur le mont Pinde, en Epire, où ils affrontent Héraclès. Ce combat contre les Lapithes marque généralement la fin de la « dynastie » des Centaures. « Généralement », car Diodore affirme que, chassés dans un premier temps, les Centaures reviennent ensuite, plus nombreux que jamais, combattre les Lapithes ; les ayant vaincus ils contraignent les survivants à se réfugier à Pholoé, en Arcadie. Puis, remplis d’orgueil par cette victoire, les Centaures ne s’occupent plus que de dépouiller les passants et massacrer le reste des Lapithes.

Cette dispersion des Centaures a une autre origine : l’affrontement avec Héraclès alors en quête du sanglier d’Erymanthe. Les quelques rescapés du massacre, regroupés à Eleusis, sont recouverts d’une montagne par Poséidon et  deviennent ainsi des créatures de l’Hadès. Certains ayant abordés l’île des Sirènes, périssent, séduits par leur chant.

Les Centaures, présentés généralement comme sauvages et brutaux, armés d’un arc ou d’une massue, vivent sur le mont Pélion. Grands dévoreurs de viande (crue) mais aussi gros buveurs de vin (pur et que pourtant ils ne supportent pas), ils s’opposent aux héros (civilisateurs), tels Héraclès et Thésée qui, eux, font cuire leur viande et coupent leur vin avec de l’eau. En Thessalie, et à Lesbos, les Centaures sont aussi appelés Phères. On les trouve également localisés en Arcadie sur le Pinde (montagne culminant à 2636m située entre la Thessalie et l’Epire, et consacrée aux Muses) où selon Homère, ils se sont établis après avoir été chassé du Pélion.

Les Centaures connus dans la mythologie sont Chiron, Pholos et Nessus.

Chiron est le fils de Cronos. Celui-ci voulant cacher son infidélité à Rhéa, se change en cheval avant de s’unir à l’Océanide Philyra. Cette étreinte donne naissance au plus sage, au plus généreux et au plus juste des Centaures. A noter que Chiron n’est pas le frère des Centaures, il n’en a que l’apparence.

L’immortel Chiron vit dans une grotte du mont Pélion, en Thessalie. Il profite pleinement de l’éducation d’Apollon et d’Artémis et, bientôt, ses talents de guérisseur, de chasseur, de prophète, de musicien et de gymnaste acquièrent une très grande renommée. Il a des disciples prestigieux : Héraclès, à qui il enseigne l’astronomie ; le dieu Asclépios à qui il révèle le secret des plantes ; il est également le maître d’Achille, Castor, Pollux, Pélée, Télamon, Thésée, Ulysse et bien d’autres… Les dieux eux-mêmes consultent parfois le prophète Chiron.

Le Centaure sauve Pélée de ses violents congénères et des bêtes féroces ; il redonne la vue à Phénix qui a eu les yeux crevés. C’est son ami Héraclès qui cause sa mort. Le Centaure Pholos accorde l’hospitalité à Héraclès lorsque celui-ci chasse le sanglier d’Erymanthe. En son honneur, Pholos ouvre un tonneau de vin, qu’il tire de la terre. Ce tonneau lui a été donné quatre générations plus tôt, par Dionysos, avec l’ordre de le conserver jusqu’à la venue d’Héraclès. Pholos perce le tonneau et le parfum qui s’en dégage se répand jusqu’aux demeures des autres Centaures. Ils s’assemblent alors autour de l’habitation de Pholos et veulent se jeter sur le vin. Tandis que Pholos court se cacher, Héraclès se met en tête de défendre son bien. Il tue plusieurs Centaures et met en fuite les autres qui se réfugient auprès de Chiron. Chassé du Pélion par les Lapithes, celui-ci habite une grotte du cap Malée. Héraclès, arrivé sur les lieux, décoche une flèche vers le Centaure Elastos ; elle lui traverse le bras et atteint Chiron. Comme Pholos est de la même famille que les morts, il enterre les cadavres. En enlevant une flèche de l’un d’eux, il s’en blesse lui même ; sa plaie étant incurable à cause de la pointe des flèches trempée dans le sang empoisonné de l’Hydre de Lerne, Pholos meurt.

Un autre Centaure connu est Nessus. Lorsqu’il faut traverser les eaux tumultueuses de l’Evénos (appelé aussi Lycormas), grossies par les orages, Nessus propose à Héraclès de faire franchir le fleuve à Déjanire sur son dos. Après s’être assuré qu’Héraclès a atteint la rive opposée, Nessus cherche à violer la jeune femme. Héraclès arme son arc et lui décoche une flèche dont la pointe a été trempée dans le sang de l’Hydre de Lerne. Avant de mourir, Nessus propose à Déjanire un philtre destiné à lui assurer la fidélité de son mari.

Publié dans Mythologie grecque

Commenter cet article

La séance spirite du 10 Juillet 1898 par Delanne 29/12/2014 10:34

.